Biographie



La violoniste Liana Gourdjia a été saluée pour «sa sonorité étonnamment pure, son sens artistique et son lyrisme enchanteur». A l’âge de six ans, Liana apparaît à la télévision russe et elle devient célèbre dans toute la Russie, donnant de nombreux concerts sur les grandes scènes de son pays natal, notamment dans la grande salle du Conservatoire Tchaïkovski à Moscou ou la Philharmonie de Saint Pétersbourg. Elle joue pour le Pape Jean-Paul II au Vatican, à l’Unesco à Paris et aux Jeux Olympiques d’Atlanta. Elle est lauréate du Concours International Tchaïkovski pour jeunes artistes à Sendai au Japon et ses concerts sont présentés par les radios et télévisions russes et européennes.

De 2009 à 2011, Liana Gourdjia est en résidence auprès de l’Orchestre Symphonique de Montgomery aux Etats-Unis où elle occupe la fonction de violon solo, tout en donnant concertos et récitals. Elle retournera au festival de Marlboro pour la deuxième année consécutive à l’été 2010. Parmi ses autres engagements récents ou à venir, on notera des récitals et master-classes à l’Université de l’Indiana, des concerts de musique de chambre aux Musicales de Colmar, aux Salines en Musique (Jura) au Festival Juventus ou en concerto lors du festival de Sion en Suisse.

Liana a remporté le Concours International de Sion-Valais et elle est lauréate des concours Michael Hill en Nouvelle-Zélande, de Corpus Christi, Hudson Valley et Kingsville. Elle a été accompagnée par les orchestres de Fort-Wayne, Hudson Valley, Ashville, l’Orchestre Philharmonique Lithuanien, l’Orchestre de l’Université de l’Indiana, du Cleveland Institute of Music, sous la direction de Daniel Hege, James Gaffigan, Shlomo Mintz, Carl Topilow, Thomas Hinds, David Effron, Steven Smith ou Sergei Stadler.

Chambriste recherchée, elle joue aux côtés de Jaime Laredo, Ida Kavafian, Sharon Robinson, David Soyer et du Quatuor Talich, invitée notamment par le 92/Y à New-York, le Printemps des Arts de Monte-Carlo, Les Musicales de Compesières à Genève, Les Musicales de Colmar et en tant que lauréate du Festival Juventus. Passionnée par la musique contemporaine, elle a fréquemment créé de nouvelles œuvres. Elle a été la violon solo du New Music Ensemble de l’Université de l’Indiana, sous la direction de David Dzubay, avec lequel elle donné la création du concertino pour violon d’Eugene O’Brien.

Liana Gourdjia a commencé ses études à l’Ecole Centrale de Moscou avec les professeurs renommés Iryna Bochkova et Maya Glezarova, avant de s’installer aux Etats-Unis pour étudier avec David et Linda Cerone au Cleveland Institute of Music où elle obtient un Bachelor et un Master. A l’Université de l’Indiana, elle est la première lauréate de la prestigieuse Bourse Jacob et elle est titulaire d’un Artist Diploma. Liana a aussi pu bénéficier de l’enseignement de Menahem Pressler, Janos Starker, Gil Shaham, Alex Kerr, Pamela Frank, Arnold Steinhardt, Gabor Takacs et le Quatuor Orion.